Categories
Actus iziwork

Programme Avantage : le Compte Epargne Temps d’iziwork !

Compte épargne-temps : gagner de l’argent avec le programme Avantages d’iziwork

Gagner plus d’argent sans travailler plus, ça vous tente ? Le programme Avantages d’iziwork est la solution ! Soucieux d’offrir un accompagnement inégalé pour attirer et fidéliser ses collaborateurs intérimaires, iziwork bouscule le marché de l’intérim en offrant dès aujourd’hui le Compte Epargne Temps le mieux rémunéré de France :

  • 10% de taux d’intérêt par an
  • 30 euros de bonus après 3 mois 
  • Jusqu’à 100 euros de bonus de fidélité après 1 an

Ce CET permettra aux iziworkers d’épargner un 13ème mois tous les 6 mois, mais surtout de gagner jusqu’à 350€ de plus chaque année.

Un compte épargne-temps, qu’est-ce que c’est ?

Le fonctionnement d’un compte épargne-temps

Un compte épargne-temps est un dispositif permettant au salarié d’une entreprise d’épargner des droits ou de l’argent, afin d’en profiter ultérieurement. Le salarié fait par conséquent le choix de ne pas bénéficier immédiatement de certains droits ou de ne pas percevoir certaines indemnités. Le CET est un compte permettant de placer ses indemnités et primes sur un compte rémunéré. Chaque mois les intérimaires auront la possibilité de placer les ICCP, les IFM, les primes de fidélités.  Il décide de les placer sur son compte épargne-temps.  Les conditions relatives à l’ouverture et à la gestion du compte épargne-temps sont établies par la convention ou la collective ou l’accord de groupe. 

Un compte épargne-temps en intérim

Dans le secteur de l’intérim, le compte épargne-temps fonctionne selon des principes identiques. Si l’ouverture d’un compte épargne-temps n’est pas une obligation, il s’agit d’un véritable avantage pour les salariés.

Le compte épargne-temps vous permet en tant que collaborateurs intérimaires d’épargner pour réaliser des projets qui vous tiennent à cœur ou pour être en mesure de faire face aux imprévus. Partir en vacances, effectuer des travaux dans son logement, avancer des frais médicaux, changer de voiture ou constituer un apport pour l’achat de votre résidence principale sont autant de raisons qui vous démontrent combien il est important d’ouvrir un compte épargne-temps. Vous pourrez placer sur ce compte vos indemnités compensatrices de congés payés (ICCP) ou de vos indemnités de fin de mission (IFM) et les retirer, pour part ou intégralement, quand vous le souhaitez sans frais et sans délai.

Qu’est-ce que le programme Avantages d’iziwork ?

Que vous soyez déjà iziworker ou que vous cherchiez à devenir intérimaire, sachez qu’iziwork est en train de révolutionner le compte épargne-temps ! Déjà leader digital de l’intérim en France, iziwork propose le compte épargne-temps intérimaire le plus rémunérateur du marché comme l’indique, ci-dessous, l’infographie . Celle-ci illustre l’offre Avantages de notre programme. Vous pourrez profiter d’un compte épargne-temps à la hauteur de votre engagement !

Qui peut bénéficier du programme Avantages ?

Le programme Avantages est accessible à tous les intérimaires iziwork. En tant qu’iziworker, vous bénéficiez dès maintenant, des évolutions du programme de fidélité qui inclut maintenant l’ouverture du CET. Aujourd’hui, votre engagement est une nouvelle fois récompensé grâce à la possibilité d’ouvrir le meilleur compte épargne-temps du marché français !

Le programme Avantages :  le compte épargne-temps intérim le mieux rémunéré de France

Le compte épargne-temps d’iziwork est le mieux positionné sur le marché, et ce, sur tous les plans :

  • un taux d’intérêt de 10% par an ; 
  • 30 € d’abondement au bout de 3 mois * ;
  • jusqu’à 100 € par an d’abondement fidélité ;
  • accessible à tous dès la première heure de travail ;
  • sans frais et sans engagement : cela ne vous coûte rien ;
  • possibilité de retirer votre argent et vos intérêts quand vous le souhaitez ; 
  • des bonus intéressants : un abondement de 30 € au bout de 3 mois et une prime de fidélité de 100 € par an ;

Un dispositif 4 à 20 fois plus rémunérateur que les solutions d’épargne classiques

Le rendement du compte épargne-temps iziwork est impressionnant et n’a rien à envier aux épargnes bancaires, bien moins avantageux. Le compte épargne-temps du programme Avantages est 20 fois plus rémunérateur qu’un livret A (0,5%) et quatre et demi fois plus qu’un LEP (1%).
Prenons un exemple. Si vous gagnez 11,5 € brut par heure, travaillez à plein temps avec iziwork, vous pourrez épargner 4 520 € d’IFM et ICCP au bout d’un an ! De plus, en un an, cet argent vous rapportera 10 % d’intérêts soit 452 € d’intérêts ainsi que 30 € d’abondement après 3 mois et jusqu’à 100€ d’abondement fidélité. Au total, ce sont 582€ que cet argent épargné vous aura apporté !

De façon à encourager l’épargne, iziwork récompense par ailleurs les intérimaires qui conservent les montants placés sur leur compte épargne-temps plus de six mois. Si c’est votre cas, vous pourrez ainsi bénéficier de 30 € supplémentaires, et d’une prime de 100€ au bout d’un an, offerts par l’agence !

Davantage de liberté

Gagner de l’argent, c’est bien. Pouvoir en faire ce que l’on veut, quand on veut, c’est encore mieux ! Avec le compte épargne-temps iziwork, la liberté est la règle :

  • pas d’engagement : vous êtes autorisé à clôturer votre compte épargne-temps à tout moment ;
  • pas de conditions de retrait : vous pouvez retirer tout ou une partie de l’argent épargnée quand vous le désirez, sans aucun seuil ni plafond de retrait. Le montant sera versé sur la fiche de paie du mois suivant ;

Toujours plus de sécurité

De l’argent et de la liberté, que demander de plus ? De la sécurité ! iziwork s’assure que vous ne preniez aucun risque en épargnant sur votre compte épargne-temps. Votre argent est en effet conservé sur le compte bancaire d’iziwork hébergé chez BNP Paribas. Votre épargne est par ailleurs garantie par le fonds de garantie des salaires. 

Le programme Avantages en bref

  • le taux de rémunération le meilleur du marché  : 10% ;
  • un bonus unique : 30 € versés tous les six mois, si vous n’avez pas touché à votre épargne durant cette période ;
  • une totale liberté dans la gestion de votre CET ;
  • une épargne conservée en sécurité ;
  • 100 € d’abondement par an.

* Versée après 3 mois de versements de l’ensemble des indemnités éligibles

Categories
Conseils et astuces

Intérim et RSA : un cumul possible ?

RSA et travail temporaire : peut-on cumuler ?

Vous avez trouvé une mission d’intérim et vous désirez savoir si vous pourrez continuer à bénéficier du RSA ? Vos revenus sont faibles et vous vous demandez si vous pourriez être éligible au versement du revenu de solidarité active ? Il existe des possibilités de cumul entre le RSA et l’intérim, néanmoins soumises au respect de certaines conditions. Si vous êtes autorisé à cumuler, iziwork pourra vous aider à trouver une mission d’intérim !

Qu’est-ce que le RSA ?

Définition

En 2009, le revenu de solidarité active, plus connu sous le nom de RSA, a remplacé le RMI (Revenu Minimum d’Insertion). Le RSA est :

  • un revenu versé aux personnes étant dans une situation de précarité parce qu’ils ne travaillent pas ;
  • un dispositif permettant d’aider les personnes en recherche d’emploi ;
  • un dispositif d’accompagnement des personnes possédant un emploi, mais dont les revenus sont faibles.

Le RSA est versé par la MSA (Mutualité Sociale Agricole) ou par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Elle est financée par les départements. Depuis 2016, la prime d’activité a remplacé le revenu d’activité. Il ne reste par conséquent que le RSA socle. 

Quel est le montant minimum du RSA ?

Le montant minimum du RSA est fixé à 559 € pour une personne seule. Le plafond est de 1 007 € si cette personne a deux enfants à charge. 

La disparition du RSA ?

Il est possible qu’en 2020 le RSA soit fondu dans le RUA (Revenu Universel d’Activité), revenu unique qui combinera plusieurs allocations existantes. La concertation institutionnelle a débuté en juin 2019, suivie d’une concertation publique qui s’est achevée en novembre dernier. Si le projet de loi est adopté, le RUA ne sera toutefois mis en application qu’en 2022 ou 2023.

Peut-on cumuler des aides avec son salaire d’intérimaire ?

Il est possible de cumuler un salaire d’intérimaire – sous conditions – avec certaines aides :

  • l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ;
  • l’allocation adulte handicapé (AAH) ;
  • l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • une pension d’invalidité ;
  • l’aide personnalisée au logement (APL), etc.

Qu’en est-il pour le cumul entre un salaire d’intérimaire et le RSA ?

Intérim et RSA : comment cumuler ?

Les conditions de cumul

Il est possible de toucher le RSA en tant qu’intérimaire, en respectant certaines conditions :

  • condition d’âge ;
  • avoir au moins 25 ans. Cette condition tombe si vous avez déjà un enfant à charge ou que vous êtes enceinte ;
  • ne pas avoir atteint l’âge légal de la retraite (62 ans pour les personnes nées après le 1er janvier 1955) ;
  • si vous avez entre 18 et 25 ans, une condition supplémentaire s’impose : vous devez avoir effectué au moins 3214 heures dans les trois années immédiatement antérieures à votre demande. Il n’est pas nécessaire que ces heures ait été réalisées sans interruption. Les périodes durant lesquelles vous avez touché une allocation chômage ne sont pas comptabilisées dans ce volume d’heures. Cette condition de volume horaire n’est plus obligatoire si :
  • vous êtes enceinte ;
  • vous avez un enfant à charge ;
  • votre conjoint avec lequel vous vivez a plus de 25 ans.
  • condition de nationalité
  • avoir la nationalité française 
  • ou être de nationalité étrangère, mais en règle vis-à-vis du droit français, depuis au moins 5 ans ;
  • ou être ressortissant de l’EEE (Espace Economique Européen) ;
  • être suisse avec un droit au séjour ;
  • condition de résidence : avoir sa résidence principale en France ;
  • condition de revenus : lorsque vous faites votre demande, le montant total des revenus des trois mois précédents doit être inférieur à un certain niveau.

Si vous êtes étudiant et que vos revenus d’activité sont inférieurs à 500 €, vous ne pourrez pas bénéficier du RSA, en plus de vos missions d’intérim.

Combien cumuler ?

Le système de la décote

Si vous désirez cumuler le RSA avec vos revenus issu de la réalisation d’une mission d’intérim, il est important de bien calculer. Le montant de votre RSA réduira en fonction du montant de votre salaire. C’est ce que l’on appelle le système de décote. C’est parfois ce qui pousse certains à préférer ne pas travailler, plutôt que de voir leur RSA baisser. Cette conclusion est toutefois à revoir, car il sera toujours plus rentable de travailler que de percevoir le RSA.

La suppression du système de décote dans certains secteurs d’activité

Il existe des départements dans lequel le système de décote a été supprimé, afin d’encourager le travail saisonnier dans certains secteurs d’activités. Le cumul entre le RSA et une mission d’intérim est ainsi possible sans décote pour les vendanges et dans l’hôtellerie. Alors que le département de la Marne autorise ce cumul depuis déjà plus de dix ans, des départements comme la Gironde, le Loir-et-Cher, l’Aube, la Côte-d’Or, l’Alsace, le Rhône ou la Dordogne ont décidé de suivre cette ligne de conduite à partir de la fin de l’année 2019. Avec cette mesure, l’intégralité du RSA sera versé en plus du montant du salaire dû pour la réalisation du travail saisonnier. Cela permet aux bénéficiaires du RSA de ne pas se couper de toute activité professionnelle par crainte de perdre leur RSA. Ce système a aussi l’avantage de lutter contre la pénurie de main d’oeuvre dans les secteurs agricole et hôtelier.

Où peut-on estimer ses droits au RSA ?

Pour savoir si vous répondez aux conditions relatives au cumul possible entre intérim et RSA, vous pouvez effectuer une simulation sur le site www.caf.fr ou sur celui de la MSA. Différentes informations vous seront demandées : 

  • lieu de résidence ;
  • composition familiale ;
  • situation professionnelle ;
  • état civil ;
  • situation familiale ;
  • informations relatives au logement ;
  • revenus des trois derniers mois ;
  • indemnités de chômage ou de sécurité sociale ;
  • pensions et rentes ;
  • revenus de placements ;
  • prestations familiales ;
  • aides financières régulières, etc.

Comment trouver des missions d’intérim avec iziwork ?

Si vous remplissez les conditions énoncées plus haut, vous pourrez cumuler le revenu de vos missions d’intérim avec le RSA. Comment chercher un emploi en intérim ? iziwork est là pour vous aider ! En vous inscrivant à cette boîte d’intérim en ligne, leader de l’intérim digital en France, vous trouverez la mission qui vous convient en seulement quelques clics. Téléchargez l’appli et laissez faire l’algorithme d’iziwork qui saura faire correspondre vos critères avec ceux de la mission. Vous bénéficierez ensuite d’un suivi personnalisé et de nombreux avantages.

Avec iziwork, c’est l’assurance de trouver une mission qui vous permettra, sous conditions, de cumuler votre salaire d’intérimaire avec le RSA !