Categories
Presse

Mehdi Tahri est sur Objectif Croissance de BFM Business

Mehdi Tahri était sur Objectif Croissance sur BFM Business le 28/07, interviewé par Jeanne Baron. Au programme de l’entretien : la technologie pour faciliter l’accès à l’emploi, l’intelligence artificielle pour faciliter le travail des recruteurs, l’innovation technologique facilitée par le CIR, et la croissance du réseau iziwork Partners.

Retrouvez également la vidéo sur le site de BFM Business.

Categories
Actus iziwork

iziwork dévoile son nouveau site internet !

La nouvelle version de notre site internet est en ligne !

De nombreux changements ont été apportés :

  • une nouvelle page d’accueil,
  • une section Evénements pour tout savoir de notre actualité,
  • une page dédiée à notre nouveau projet iziwork Partners,
  • un chat pour nous contacter à tout moment,
  • une refonte complète de notre identité visuelle sur l’intégralité du site.

Redécouvrez notre site sans attendre !

Categories
Ressources

Enquête : le top 10 des employeurs en intérim

Le dernier baromètre iziwork livre des informations clés sur les secteurs et les entreprises préférés des intérimaires. Ces résultats s’appuient sur l’analyse des réponses formulées dans le cadre d’un sondage réalisé entre le 15 et le 24 décembre 2019, auprès de 84 000 intérimaires partout en France. C’est dans une logique worker centric, qui fait la fierté d’iziwork, que le leader digital de l’intérim a désiré laisser la parole à ses iziworkers.

Laisser la parole aux intérimaires : une logique worker centric

Dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre, les entreprises s’intéressent davantage aux attentes et aux besoins des travailleurs. Alors que 300 000 offres d’emplois ne sont pas pourvues actuellement en France, des régions souffrent plus que d’autres de la faiblesse de la demande. Afin d’enrayer ce phénomène et d’attirer davantage de travailleurs, les agences d’intérim suivent la tendance et place l’intérimaire au centre de toutes les attentions. Avec plus de 800 000 travailleurs temporaires en 2019, l’intérim possède un vivier dynamique de main d’oeuvre qu’il se doit de fidéliser, afin de développer son attractivité. Pour mieux les comprendre, iziwork a décidé de laisser la parole aux intérimaires.

Cette démarche worker centric n’est pas isolée. Elle est un outil supplémentaire permettant à iziwork de placer les iziworkers au coeur de son projet. L’agence d’intérim en ligne a déjà mis en place de nombreux services du programme de fidélité pensés pour les intérimaires : CET, acomptes, coaching personnalisé, etc. La logique worker centric, l’origine du succès d’iziwork ?

Quels sont les objectifs de l’enquête ?

En laissant la parole à 84 000 intérimaires, iziwork entend cerner les goûts, les attentes et les besoins des travailleurs temporaires, quels que soient leur région d’origine ou leur lieu de vie. Habitants d’une grande métropole, d’une zone périurbaine ou d’une ville moyenne, jeunes sans diplômes, retraités ou travailleurs qualifiés, hommes ou femmes, toutes les catégories d’intérimaires se sont exprimées. À côté de ce sondage, les équipes d’iziwork ont contacté les répondants par téléphone, afin de compléter et préciser les résultats.

Quels objectifs ? Les dix questions posées avaient pour but de connaître les entreprises préférées des travailleurs temporaires, en dehors de leur entreprise actuelle. Réaliser un classement des lauréats n’a de sens que si l’on comprend les raisons qui ont motivé les choix effectués par les intérimaires. Quels sont les avantages recherchés dans les missions ? Qu’attendent les travailleurs de l’entreprise utilisatrice ? 

Les résultats de l’enquête : la victoire du retail !

Les résultats du sondage iziwork sont formels, le retail est le grand vainqueur ! Voici le classement réalisé grâce aux données collectées :

  1. Carrefour,
  2. Amazon,
  3. Auchan,
  4. SNCF,
  5. La Poste,
  6. Fnac Darty,
  7. RATP,
  8. Renault,
  9. Lidl,
  10. EDF.

En région, on retrouve également sur le podium au moins une entreprise de commerce de détail. Les particularités propres à chaque zone d’emploi, et notamment l’implantation et le rayonnement de grosses entreprises locales, expliquent les différences existantes entre les ensembles de résultats analysés pour trois régions précises.

Pour la région Rhônes-Alpes, le podium est occupé par :

  1. Carrefour,
  2. Renault,
  3. Sanofi.

Pour la région la région Hauts-de-France :

  1. Auchan,
  2. Amazon,
  3. Décathlon.

La région parisienne a été découpée en quatre zones pour les besoins du sondage. Pour trois d’entre elles, Carrefour et Amazon arrivent en tête du classement. Pour la quatrième zone, les lauréats sont Auchan et Renault.

De manière générale, on observe que les grandes entreprises sont fortement représentées dans les résultats. La plupart emploient en effet entre 50 000 et 110 000 salariés. Lidl, Fnac Darty et Amazon font exception en la matière. Qu’est-ce qui explique la présence de ces entreprises dans le top 10 ?  

Quels sont les avantages que recherchent les intérimaires ?

Deux arguments principaux sont avancés par les intérimaires lors des entretiens téléphoniques menés par les équipes d’iziwork, afin d’expliquer leur choix :

  • l’absence de demande de qualification particulière pour travailler dans les entreprises de retail ;
  • les pointes d’activité que connaissent ces entreprises facilitent le recrutement de travailleurs (vacances, soldes, fêtes de fin d’année, etc.). 

D’autres raisons sont par ailleurs données, témoignant du poids des avantages proposés par l’entreprise dans le choix de missions opérés par les intérimaires. 76 % des éléments jugés attractifs par les travailleurs ne sont pas d’ordre financier

  • la bonne ambiance ;
  • la possibilité d’être embauché en CDI à la suite de la mission ;
  • les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise ;
  • l’acquisition de compétences ;
  • la flexibilité des horaires ;
  • la possibilité d’effectuer des heures supplémentaires ;
  • l’absence de délai de carence entre les missions ;
  • la possibilité de travailler les dimanches ;
  • la bienveillance des équipes, notamment dans le choix des jours de congés ;
  • les primes ;
  • les paniers repas ;
  • les tickets restaurants ;
  • les pauses rémunérées ;
  • les formations, etc.

Quels enseignements tirer de ce sondage ?

Dans un contexte économique où l’offre d’emploi est plus importante que la demande dans certains secteurs d’activité, les entreprises doivent savoir séduire les travailleurs, et surtout les retenir. Les intérimaires ne doivent pas être en reste, car ils représentent un vivier de main d’oeuvre particulièrement important. S’il est judicieux pour les entreprises de proposer des avantages en nature, elles doivent avant tout comprendre que la grande majorité des intérimaires n’effectuent pas leurs missions en consommateur d’avantages. La plupart d’entre eux choisissent en effet l’intérim comme tremplin vers une situation professionnelle plus pérenne. Ils cherchent en premier lieu à développer des compétences et à faire leurs preuves, et s’intéressent dans un second temps aux primes ou aux paniers repas.

Quelles pistes d’amélioration pour les entreprises ?

Si vous désirez renforcer votre attractivité, pensez dans une logique worker centric et essayez de travailler sur ces points :

  • l’ambiance de travail : créez des espaces qui favorisent les échanges et le bien-être (salles de détente), mettez en place des événements qui fédèrent les équipes ;
  • la motivation : cherchez à fidéliser vos travailleurs et à renforcer leur engagement en stimulant la motivation (primes d’assiduité, jeux-concours, etc.), mettez en place des formations, laissez des perspectives d’embauche en CDI ;
  • la bienveillance des managers : ils doivent aider les intérimaires à progresser et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, sans pression ni remarques dépréciatives ;
  • la flexibilité : les contraintes professionnelles et personnelles des travailleurs doivent pouvoir se combiner naturellement, sans que les unes ne priment sur les autres.

Et vous, que mettez-vous en place dans votre entreprise pour attirer et fidéliser les travailleurs ? Si vous peinez à trouver des réponses, iziwork peut vous accompagner dans votre réflexion et vous aider à mettre en place des solutions adaptées à votre secteur et à votre région. Contactez-nous !

Categories
Presse

Diversité dans la French Tech : tirons les leçons du malaise américain

Retrouvez l’intégralité de la tribune de Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, sur le site internet du Parisien.

« Diversité. Alors que le mouvement Black Lives Matter ébranle aujourd’hui la Silicon Valley comme le reste des Etats-Unis, la French Tech est restée relativement silencieuse sur ces questions de diversité et de discrimination. Pourtant, il suffit de participer aux événements de France digitale pour constater que l’homogénéité ethnique et culturelle des startuppeurs et investisseurs est probablement plus marquée encore qu’outre-Atlantique.

Je suis un entrepreneur français, d’origine marocaine et espagnole, et j’ai cofondé la start-up technologique Iziwork, qui a levé 27 millions d’euros (M€) pour améliorer l’expérience du travail temporaire. Naturellement, cette cause m’est particulièrement chère et je crois qu’il est temps d’ouvrir les yeux. Parmi les dirigeants de start-up françaises ayant levé plus de 20 M€, les personnes issues de l’immigration africaine ou asiatique — même de troisième génération — se comptent au mieux sur les doigts d’une main. Evidemment, cette situation n’est pas spécifique aux jeunes entreprises innovantes. Au sein du classement Fortune 500 (NDLR : classement des 500 premières entreprises américaines, selon leur chiffre d’affaires), actuellement décrié pour son manque de diversité, on compte 4 PDG afro-américains, 16 d’origine asiatique et 11 d’origine hispanique. En France, le CAC 40 est moins représentatif encore de la diversité française puisque aucun PDG d’origine africaine ou asiatique n’y figure, à l’exception de Lakshmi Mittal qui s’y est imposé lors du rachat d’Arcelor par Mittal Steel Company.

Aujourd’hui, la French Tech a l’opportunité de montrer la voie. Les start-up sont la figure de proue de l’innovation : elles ont l’agilité nécessaire pour adapter rapidement leurs organisations aux modèles les plus efficaces. Or, au-delà de l’injustice évidente qu’engendre la discrimination ethnique, se priver des talents issus de la diversité est une source d’inefficacité majeure. Une étude de McKinsey & Company, publiée en 2017, a démontré la corrélation statistiquement significative entre la diversité ethnique et culturelle des entreprises et leur surperformance économique.

Concrètement, le changement commence par un audit sans complaisance. Nous devons briser les tabous à ce sujet : on ne peut résoudre un problème sans le connaître et la question des statistiques ethniques doit, à mon sens, être posée. Il est également nécessaire d’inclure de façon explicite et assumée la diversité au sein des valeurs des organisations, et de se montrer intransigeant envers les comportements discriminatoires, même les plus anodins. Par ailleurs, nous devons nous attaquer dès le plus jeune âge aux racines de ce manque de diversité et au conditionnement autolimitant des enfants de minorités ethniques. Je crois en particulier que les entrepreneurs issus de ces minorités ont un rôle important à jouer en prenant la parole. Ils incarnent des figures de référence et ont la capacité d’insuffler les vocations d’excellence de demain.

Il est aujourd’hui essentiel que l’ensemble de l’écosystème French Tech se mobilise sur cette question de diversité ethnique et culturelle. Certes, comme beaucoup l’ont fait remarquer récemment, la situation en France n’est pas celle des Etats-Unis. Néanmoins, la fracture profonde que vit aujourd’hui la société américaine doit nous servir d’avertissement. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour agir. »

Categories
Presse

iziwork Partners : l’interview dans Challenges

Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, et Benoît Kallel, ancien responsable chez Adéquat, sont interviewés par Challenges sur le succès du lancement du programme iziwork Partners.

Début juillet 2020, le programme a déjà réuni plus de 100 Partners répartis sur toute la France, qui ont pu créer leur propre agence d’intérim afin de répondre au mieux aux besoins de leurs clients.Retrouvez l’intégralité de leurs échanges sur le site de Challenges.

Vous souhaitez participer à l’aventure iziwork Partners ? Contactez nos équipes en cliquant sur le lien ci-dessous.

Categories
Entreprises

Trouvez l’agence d’intérim qui répond à vos besoins

Trouvez l’agence d’intérim qui répond à vos besoins

L’un de vos salariés est absent ? Vous devez faire face à un pic d’activité ? Vous avez besoin d’un intérimaire ! Oui, mais comment choisir une agence d’intérim qui vous corresponde à vos besoins ? Si les entreprises de travail temporaire proposent des prestations relativement proches, il est tout de même important de faire le point sur ce que vous attendez, de définir vos priorités et de trouver le meilleur rapport qualité-prix. Entamons les recherches…

Pourquoi faire appel à une agence d’intérim ?

Vous avez de nombreuses raisons de vous tourner vers une agence d’intérim pour remplacer un salarié ou gérer une augmentation de votre activité :

  • recruter plus rapidement ;
  • éviter de mobiliser le personnel de votre entreprise pour occuper le poste à pourvoir ;
  • trouver un profil qui correspond parfaitement à la mission ;
  • gérer la dimension administrative liée à l’emploi de l’intérimaire.

Une agence d’emploi généraliste ou spécialiste ?

Il existe des agences d’intérim qui ont fait le choix de se spécialiser dans un ou plusieurs secteurs d’activité précis. En fonction de vos besoins, vous pouvez donc vous tourner vers une agence d’intérim spécialisée dans le bâtiment, dans l’hôtellerie-restauration, dans le déménagement, dans le secrétariat ou dans le paramédical. Si, au contraire, vous désirez recruter plusieurs personnes pour des postes très différents, il est préférable de vous tourner vers une boîte d’intérim généraliste.

Un contrat de délégation ou de gestion ?

Lorsqu’une entreprise fait appel aux services d’une agence d’emploi, ce peut être pour un contrat de gestion ou de délégation :

  • contrat de gestion d’intérim : dans ce premier cas, l’agence d’intérim se charge uniquement de la gestion administrative liée à l’embauche de l’intérimaire. L’entreprise de travail temporaire ne s’occupe pas du recrutement. Cela signifie que vous connaissez déjà une personne que vous jugez compétente pour réaliser la mission en question. Vous désirez toutefois vous épargner les pesanteurs administratives et comptables associées au recrutement et à ses suites. 
  • contrat de délégation d’intérim : vous confiez l’intégralité du processus, recrutement compris, à l’entreprise de travail temporaire. En tant qu’entreprise utilisatrice, vous chargez l’agence d’intérim de trouver le profil qui correspond aux critères de votre annonce, puis de gérer les formalités liées à l’embauche et à la gestion de l’intérimaire.

Dans les deux cas, c’est un gain de temps, d’argent et de flexibilité.

Une agence d’intérim en ligne ou physique ?

Les agences d’emploi physiques rassurent par leur emprise sur le réel et par leur côté “local”. Les entreprises utilisatrices apprécient de pouvoir échanger en face à face avec un conseiller sur leurs besoins et leurs attentes. Pourtant, les agences d’intérim en ligne, entièrement digitalisées, comme c’est le cas d’iziwork, entretiennent également un contact avec leurs interlocuteurs, grâce à l’intervention de conseillers responsables du suivi des intérimaires et des échanges avec les entreprises utilisatrices. Le recrutement peut se faire localement, si ce point figure parmi les exigences imposées par l’entreprise utilisatrice. L’agence d’intérim en ligne a l’avantage de simplifier les démarches et de proposer des tarifs particulièrement compétitifs, sans pour autant rogner sur la qualité du recrutement et de la gestion des travailleurs temporaires.

Les autres critères de choix de votre agence d’intérim

Pour choisir la boîte d’intérim qui correspond parfaitement à vos attentes, vous devez vous tourner vers une agence d’emploi qui, notamment :

  • embauche des intérimaires fiables ;
  • fait évoluer les meilleurs profils en récompensant les travailleurs les plus sérieux ;
  • s’occupe de trouver un remplaçant, lorsque l’intérimaire est absent ;
  • propose des tarifs attractifs, etc.

Pourquoi choisir iziwork ?

iziwork est une boîte d’intérim en ligne,leader de l’intérim digital en France. Si vous recherchez un intérimaire pour une mission ou que vous désirez en confier la gestion à une entreprise de travail temporaire sérieuse et efficace, choisissez iziwork !

Un recrutement rapide et fiable

Le recrutement digitalisé est un gage de précision et d’efficacité. Grâce à un algorithme puissant, iziwork vous garantit de trouver l’intérimaire qui correspond au mieux à vos besoins, dans sa base de plus de 200 000 intérimaires. L’intelligence artificielle permettra de faire matcher au mieux un profil avec une mission. Cela se fait en un temps record. En effet, 95 % des missions sont pourvues en moins de 5 h chez iziwork ! Là où des agences physiques mettront plusieurs jours avant de trouver l’intérimaire que vous recherchez, l’algorithme a plusieurs longueurs d’avance et s’appuie sur une analyse plus fine.Au-delà du recrutement, iziwork se charge également de trouver des remplaçants si les intérimaires sont absents. Vous n’avez donc pas à vous soucier de cet aspect, qui est souvent complexe à gérer et particulièrement déstabilisant lorsque votre entreprise connaît un pic d’activité.

Une agence digitalisée, mais humaine !

Si la machine prend le pas sur l’homme pour la première phase de recrutement, iziwork a choisi de faire intervenir l’humain pour tout le reste du processus. C’est pourquoi le choix de la mission ne sera validé qu’après une mise en relation entre l’intérimaire et son conseiller. Cet entretien téléphonique permettra de vérifier la totale adéquation entre vos attentes et le profil du travailleur temporaire. Le conseiller mettra en place un suivi personnalisé de l’intérimaire tout au long de la mission. En tant qu’entreprise utilisatrice, il vous sera également possible d’entrer en contact avec un conseiller.

Une gestion administrative et comptable optimale

La totale digitalisation de la plateforme iziwork vous offre une prestation de gestion qui simplifie la vie de l’intérimaire et qui vous garantit un suivi administratif sérieux et optimisé. La gestion selon iziwork, c’est : 

  • une mise en ligne immédiate des contrats rédigés par nos équipes ;
  • la possibilité de signer les contrats électroniquement ;
  • l’accès instantané aux relevés d’heures ;
  • un outil de facturation qui s’adapte à vos besoins ;
  • une mise en ligne des bulletins de paie ;
  • un paiement des intérimaires au 12 du mois suivant.

Une gestion méritocratique des intérimaires

L’objectif d’iziwork est d’affecter sur vos missions des intérimaires fiables et engagés. C’est pourquoi la plateforme accorde une attention toute particulière à la qualité du recrutement. Le souci d’exigence d’iziwork ne s’arrête toutefois pas là. La boîte d’intérim en ligne a à coeur de faire évoluer les meilleurs profils en les invitant à adopter un comportement vertueux, tout en motivation, en respect et en rigueur. Grâce au programme de fidélité Superworker, les iziworkers cumulent des points lorsqu’ils travaillent de façon sérieuse et engagée. Ces points donnent ensuite droit à des avantages.

L’intérim économique !

L’entière digitalisation de la plateforme iziwork permet de réduire les coûts de fonctionnement liés notamment au recrutement. C’est pourquoi les tarifs proposés par iziwork sont nettement compétitifs et bien en deçà de ceux que proposent les agences d’emploi physiques. Vous pourrez économiser jusqu’à 22 % en choisissant iziwork !

Vous avez trouvé l’agence qui répond à vos besoins ? C’est iziwork !