Categories
Presse

Maddyness – L’internationalisation des startups, contrariée mais pas arrêtée par le coronavirus

iziwork est dans Maddyness !

La crise économique causée par le covid a durement frappé nos économies. Mais les startups innovantes comme iziwork ont su tirer leur épingle du jeu et transformer ce défi en une opportunité pour se développer à l’international. Comment se sont-elles adaptées à ce nouvelle environnement ?

Découvrez l’article complet sur le site de Maddyness !

Categories
Entreprises

Intérim, CDD ou freelance : comment choisir ?

Intérim, CDD ou freelancing : quelle est la solution pour votre entreprise ?

Vous recherchez une façon de répondre à un pic d’activité ou de donner vie à un projet urgent ? Dans ce contexte, réactivité et efficacité sont vos priorités. Dans cette optique, vous avez le choix entre trois formules : l’intérim, le CDD ou le freelancing. Pour savoir quel est le statut ou le type de contrat que convient le mieux aux besoins de votre entreprise, vous devez avoir connaissance de chacune de leurs caractéristiques, afin de peser le pour et le contre. Avantages, inconvénients, points communs, découvrez tout ce que vous devez savoir sur les missions d’intérims, les CDD et le statut de freelance.  

Intérim, CDD, freelance : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le contrat d’intérim : quesako ?

En tant qu’entreprise, vous ne pouvez recourir à l’intérim que sous certaines conditions. Il s’agit notamment du remplacement d’un salarié, d’une mission à  caractère saisonnier, ou encore pour faire face à un pic d’activité. Sur le plan de la durée, du renouvellement, de la rupture ou de la période d’essai, il existe des règles strictes à respecter. Le contrat de mise à disposition que vous signez avec une entreprise de travail temporaire (ETT), telle que l’agence d’intérim iziwork, doit par conséquent préciser un certain nombre d’éléments. L’ETT est considérée comme l’employeur de l’intérimaire, qui lui est lié par un contrat de mission. L’intérim se caractérise donc par une relation triangulaire entre l’entreprise utilisatrice, l’ETT et le travailleur temporaire.

Le contrat à durée déterminée (CDD)

Comme c’est le cas pour la mission d’intérim, le contrat à durée déterminée ne peut être conclu dans l’objectif de pourvoir un emploi lié à l’activité permanente et normale de votre entreprise. Les cas de recours sont identiques à ceux prévus pour l’intérim. La loi encadre tout aussi strictement les dispositions contractuelles qu’en matière d’intérim. L’entreprise qui emploie le salarié en CDD n’être pas entièrement libre en ce qui concerne la durée du contrat, les conditions de la période d’essai ou de rupture anticipée.

Le statut de freelance

Le freelance est un travailleur indépendant, qui ne peut donc à aucun moment être considéré comme salarié de l’entreprise. Il propose ses services en tant que prestataire et facture à la mission.  Aucun contrat n’est supposé lier le freelance et l’entreprise, si ce n’est à travers le devis. Il n’existe pas de lien de subordination avec l’entreprise cliente.

Statut de freelance, CDD et mission d’intérim : quels sont les avantages ?

Si vous souhaitez apporter une solution rapide à un besoin de main d’oeuvre, les missions d’intérim, le CDD ou les missions de freelancing sont une solution idéale. Comment peut-on alors déterminer celle qui vous correspond le mieux ? Quelles que soient vos attentes, ces statuts possèdent de nombreux points communs :

  • Le caractère temporaire : ces contrats ne doivent avoir pour objectif de pourvoir un emploi de façon durable. Une mission de freelance, d’intérim, ou un CDD ne doivent en aucun cas être des CDI déguisés. Ils apportent une réponse occasionnelle à un besoin précis.
  • La courte durée : bien que la durée légale d’une mission d’intérim ou d’un CDD puisse s’étendre sur plusieurs mois (18 ou 24 mois maximum), et alors qu’une mission de freelance peut être renouvelée sur plusieurs années, l’employeur est libre de ne pas renouveler, sans que ce choix ne le pénalise. 
  • La disponibilité : pour faire face à un surcroît d’activité, pour effectuer les tâches traditionnellement réalisées par un salarié qui est absent, pour prendre en charge un nouveau projet, les entreprises ont besoin de main d’oeuvre. Que vous vous tourniez vers l’emploi en CDD, vers l’intérim ou vers les freelances, dans ces trois cas, vous devriez trouver plus rapidement que dans le cadre d’un recrutement en CDI. 

Intérim, CDD, freelancing : quelles différences pour l’entreprise ?

Dans quel cas êtes-vous l’employeur ?

Il n’y a que dans le cas d’un recrutement en CDD que vous êtes légalement l’employeur de votre salarié. Dans le cas du contrat d’intérim, l’employeur est l’entreprise de travail temporaire. En ce qui concerne le freelance, il lui est interdit d’être employé par qui que ce soit. 

Quelles différences en matière de gestion administrative et financière ?

Puisque vous êtes l’employeur de votre salarié en CDD, c’est à vous de le recruter et de gérer tout ce qui le concerne sur le plan administratif et financier : formalités et tâches liées à l’embauche, calcul et versement de la paie, etc. Au contraire, avec l’intérim ou avec un freelance, vous n’aurez rien à gérer, si ce n’est éventuellement le recrutement.

Quelles différences sur le plan des charges ?

Vous n’aurez de charges à payer que dans le cadre de l’emploi en CDD. Dans le cadre du contrat d’intérim, les charges sociales sont payées par l’entreprise de travail intérimaire. En ce qui concerne le freelance, c’est à lui de régler les charges sociales liées à son activité.

Qu’est-ce qui diffère sur le plan des dispositions contractuelles ?

La nature des dispositions contractuelles, qu’il s’agisse d’un CDD, d’un contrat de mise à disposition ou d’un devis établi par un freelance, diffèrent en fonction du statut :

  • la durée du contrat : cet aspect est encadré par la loi ou, le cas échéant, par la convention collective ou les accords d’entreprise. Les durées maximales prévues pour les missions d’intérim ou pour les CDD sont assez proches (18 ou 24 mois). En ce qui concerne les freelances, les délais de livraison sont fixés d’un commun accord dans le cadre d’un devis signé par l’entreprise. Le devis ne peut se transformer en CDI déguisé.
  • la durée de la période d’essai : une période d’essai doit obligatoirement être réalisée pour les CDD et les missions d’intérim. Un freelance ne doit en revanche effectuer aucune période d’essai.
  • le terme du contrat : Un CDD prend fin au terme précis ou par rupture anticipée. En ce qui concerne le contrat de mise à disposition, le terme peut être modulé, avancé ou reporté. En revanche, la rupture anticipée est interdite. Le freelance, quant à lui, est tenu d’exécuter sa prestation à la date indiquée sur le devis. Des dérogations peuvent être prévues dans les conditions générales de vente. Il en est de même des possibilités de rétractation ou d’annulation de commande.

Pourquoi choisir l’intérim avec iziwork ?

Si chacune des solutions de recrutement, CDD, intérim ou freelancing, sont avantageuses pour les entreprises, l’intérim est le choix qui s’impose. Avec iziwork, vous multipliez vos chances de trouver une main d’oeuvre qualifiée et engagée, pour répondre à votre pic d’activité ou pour remplacer un salarié absent. iziwork, agence d’intérim 100 % digitale, c’est la garantie de :

  • recruter simplement et rapidement ;
  • trouver une main d’oeuvre compétente et fiable ;
  • gagner du temps sur le plan de la gestion humaine, administrative et financière, tâches prises en charge par iziwork ;
  • faire des économies
    • pas de cotisations sociales à payer,
    • aucun droits à la participation, à l’intéressement et au PEE pour les intérimaires,
    • des tarifs jusqu’à 20 % moins chers que ceux proposés en agence traditionnelle.

Vous hésitez encore ? N’hésitez pas à prendre contact avec les équipes d’iziwork pour échanger sur vos besoins ! 

Categories
Presse

iziwork sur B SMART – Les outils numériques pour le recrutement

On est aujourd’hui à l’aube d’une transformation positive majeure de tout le secteur des services RH.

Mehdi Tahri


Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, était l’invité de Delphine Sabattier sur le plateau de BSMART.
Dans cette interview : comment la tech révolutionne-t-elle le secteur du recrutement ? Comment sera impacté notre rapport à l’emploi ? Que peut l’IA pour fluidifier le marché du travail ?

Categories
Entreprises

Black Friday 2020 : gestion exceptionnelle pour situation exceptionnelle

La France accueillera le 27 novembre prochain, sa 7e édition du Black Friday. Originaire des Etats-Unis, il représente un évènement incontournable durant la période des fêtes de fins d’années et attire en moyenne 62% des français. 

Permettant à la fois aux entreprises d’augmenter leurs chiffres d’affaires, ainsi qu’aux consommateurs, de bénéficier de bons plans exceptionnels comparé au reste de l’année ; l’occasion de profiter d’avantages considérables.

Les chiffres du Black Friday 2019

En 2019, le Black Friday a comptabilisé 6 milliards d’euros de ventes comprenant 30% de vente online avec une croissance de 10% comparé à 2018. Des ventes, 15% plus importantes que l’année précédente.

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) annonçait 1,7 milliards d’euros dépensés, seulement sur les achats internet, sur l’ensemble du week-end. En effet, les moins de 35 ans favorisant un achat digital, représentent la majorité des achetés, soit 72% d’entre eux.

Black Friday 2020 et le covid-19 : Une cohabitation efficace ?

Depuis février 2020, la situation sanitaire exceptionnelle impacte l’économie du pays et amène certaines incertitudes poussant à se questionner sur les méthodes à appliquer afin d’accroitre l’activité. 

En outre, le déconfinement a conduit à une explosion de cette l’activité avec une croissance de 30% par mois, ce qui correspond à une multiplication de 2,5 du pourcentage général.

Grâce à un modèle unique, iziwork vous accompagne dans l’anticipation de cette hausse d’activité, et vous permet de vous y préparer correctement à travers le partage des bonnes pratiques à adopter basées sur un staffing interne, externe ainsi qu’une organisation sanitaire.

Pour accéder à cet accompagnement, iziwork organise, le 10 septembre prochain, son second webinar autour du sujet, avec pour thème : « Comment anticiper le pic du Black Friday avec iziwork ? ». Vous y trouverez l’ensemble des outils indispensables afin de préparer votre montée en charge, ainsi que la possibilité d’interagir avec nos experts qui auront le plaisir de répondre à toutes vos questions à ce sujet.