Categories
Actus iziwork

Comment trouver un emploi en intérim ?

Missions longues ou courtes, plus de 2 749 000 intérimaires sont régulièrement sous contrat en France 1. Un chiffre pas franchement étonnant lorsque l’on sait que l’intérim présente beaucoup d’avantages pour tous les travailleurs, où qu’ils en soient dans leur carrière. Mais comment trouver un emploi en intérim ? Comment ça marche exactement ? Vous trouverez ici les clés pour comprendre toutes les ficelles du monde de l’intérim et trouver facilement une mission.

L’emploi en intérim, comment ça fonctionne ?

Les contrats de travail en intérim s’appuient sur un modèle de relation tripartite qui relie un intérimaire, une agence d’intérim et son entreprise cliente. En clair, la société qui recherche un intérimaire conclut un contrat de mise à disposition avec l’entreprise de travail temporaire. Et cette dernière signe aussi un autre contrat, appelé contrat de mission, avec l’intérimaire qu’elle a trouvé pour son client. 

 👉🏻 Comme l’emploi en intérim est encadré par la loi, les entreprises sont obligées de respecter certaines conditions avant de faire appel à des intérimaires. Voici quelques exemples, une mission d’intérim est autorisée  uniquement quand il s’agit : 

  • D’un remplacement d’un salarié absent
  • D’un pic d’activité saisonnier
  • D’un besoin de compétence spécifique que l’entreprise n’a pas en interne (projet digital, consulting…)

Choisir l’emploi en intérim, pourquoi est-ce une bonne idée ?

Aussi bien pour les intérimaires que pour les entreprises qui les embauchent, l’emploi en intérim offre de nombreux avantages. On vous en donne quelques-uns qui vous aideront à faire le bon choix : 

  • Trouver un premier emploi en intérim, c’est comme un tremplin pour sa carrière, car cette solution permet de cumuler facilement des expériences et d’enrichir son CV.
  • Les missions d’intérim vous permettent de découvrir plusieurs types d’activités sans pour autant vous sentir engagé. Vous restez libre de partir à la fin de votre mission sans contrainte.
  • À l’inverse, trouver un emploi en intérim peut aussi déboucher sur un CDI. L’intérim peut se transformer en une sorte de période d’essai au cours de laquelle toi et l’entreprise vérifiez si vous pouvez vous entendre sur le long terme.
  • En travaillant dans plusieurs structures au côté de nombreuses personnes, vous développez aussi votre réseau professionnel 🕸. Un atout qui vous sert toujours quand vous êtes à la recherche d’un emploi.
  • Vous pouvez gérer vos missions (les accepter, les refuser…) très facilement depuis votre canapé.
  • Vous n’avez pas forcément besoin de passer des heures à envoyer des candidatures, l’agence d’intérim trouve des offres pour vous.
  • À la fin de chaque mission (si vous n’êtes pas embauché), vous recevez  une prime de précarité et des indemnités de congés payés 💰.

Comment bien se préparer à se lancer dans l’emploi en intérim ?

Monter un dossier

Puisque l’on parle de contrat de travail 📄✍, vous devez obligatoirement fournir plusieurs justificatifs. Préparez-les à l’avance et tenez votre dossier à jour afin d’éviter le stress de tout rassembler au dernier moment. Voilà votre checklist :

  • Un CV en bonne et due forme (formation, diplômes, expériences professionnelles…)
  • Les copies de tes attestations, certifications et diplômes
  • Une pièce d’identité
  • Un permis de travail
  • Une carte vitale
  • Un permis de conduire (si nécessaire)

Contacter des agences

Pour trouver un emploi en intérim, vous devez vous faire connaître 👋🏻. Les agences de travail temporaire peuvent être généralistes comme iziwork ou bien plutôt spécialisées dans un domaine particulier : BTP, transport, services à la personne, le digital… Faites de simples recherches sur le web en fonction des domaines ou métiers qui vous intéressent.

Ensuite, vous pouvez :

  • Soit répondre à une première offre directement : votre profil sera automatiquement enregistré dans la base de données de l’agence (même si cette première opportunité n’est pas concluante, la société d’intérim pourra toujours vous proposer d’autres missions).
  • Soit, s’il n’y a aucune offre : si vous êtes convaincu de l’adéquation de votre profil, envoyez une candidature spontanée !

Connaître le processus de recrutement de l’emploi en intérim

Sachez que si l’agence est intéressée par votre candidature, qu’une offre soit disponible ou non, vous serez sans doute reçu pour passer un entretien physique ou bien par téléphone. Pendant ce rendez-vous, l’entreprise de travail temporaire vérifie votre parcours, vos compétences et peut même vous faire passer quelques tests pratiques

Il n’est pas rare non plus que l’agence contacte vos anciens employeurs pour vérifier vos qualités, n’oubliez pas de les prévenir en amont !

Iziwork : un parcours d’inscription simple et rapide

Avec iziwork, le parcours pour monter votre dossier est simple et permet de postuler en seulement quelques clics à des milliers d’offres d’emplois.

Grâce à l’application mobile iziwork, l’inscription se fait en seulement 2 minutes ! Il suffit simplement de :

– Fournir les éléments d’information sur votre identité : noms et prénoms, adresse mail et numéro de téléphone.

– Créer un mot de passe et indiquer une adresse postale.

– Indiquer la distance maximale que vous êtes en mesure de parcourir pour effectuer vos missions. Préciser si vous êtes ou non véhiculé(e).

– Choisir les domaines d’activité dans lesquels vous êtes compétents.

– Importer les documents requis, notamment votre CV ou une photo de celui-ci. Il vous sera également demandé d’ajouter, si possible, une expérience professionnelle.

– Confirmer votre disponibilité et votre adresse mail.

Un conseiller vous contactera après votre inscription et vous suivra tout au long de votre parcours.

❓ Cet entretien est aussi l’occasion pour vous de faire plus ample connaissance et de vous renseigner sur les offres récurrentes de l’agence, leur organisation, leurs avantages…

Source : 1 DARES (données de décembre 2019)

Categories
Actus iziwork

Recruter en intérim : ce qu’il faut savoir

Recruter en intérim est la solution de choix pour les entreprises qui ont à la fois besoin de flexibilité et de réactivité pour trouver rapidement des compétences clés. Beaucoup d’entreprises utilisent ce recours notamment dans un contexte fluctuant et incertain comme celui d’une pandémie. Mais le recrutement en intérim est un processus qui doit suivre quelques règles s’il veut être couronné de succès. Que dit la loi ? Comment bien s’organiser ? On fait le tour du sujet. 

Recruter en intérim : pourquoi faire ce choix ?

En 2020, pas moins de 21 346 683 contrats d’intérim ont été signés1 et ce sont les secteurs de la construction, de l’industrie, des transports et des services qui sont les plus demandeurs. Les raisons du succès de l’intérim s’expliquent au travers des nombreux avantages que ce dispositif d’embauche offre aux employeurs : 

  • 🎯 Faire appel à une agence de travail temporaire leur permet d’accéder à un vivier de profils expérimentés sans avoir à gérer en interne le travail chronophage du sourcing des candidats. 
  • 🧭 Recruter en intérim signifie simplifier les processus de recrutement qui sont délégués à un tiers spécialiste du domaine. 
  • 💰Les intérimaires ne font pas partie de la masse salariale, ce qui veut dire qu’ils ne rentrent pas dans la base de calcul des taxes professionnelles, c’est donc une économie. Les règlements se font aussi à 3 mois contrairement aux salaires qui sont versés mensuellement, ce qui peut parfois engendrer des problèmes de trésorerie. 
  • 🤝Le contrat d’intérim est assez souple, il peut être allongé comme écourté (de 1 à 5 jours pour un contrat de mission supérieurs à 10 jours, de 2 jours pour les missions d’une durée inférieure). Cette souplesse permet aux employeurs une gestion plus précise de leurs besoins en personnel.

Si vous souhaitez voir par vous-même comment l’intérim peut vous aider à mieux gérer vos pics d’activité et/ou absences de salariés, faites-nous une demande de démo, c’est gratuit et sans engagement ! 

Recruter en intérim : que dit la loi ?

Employer des intérimaires ne peut se faire que dans certaines conditions. Pour résumer, il n’est pas possible de recruter en intérim quand il s’agit de pourvoir un emploi stable dans la durée et dans le cadre d’une activité normale. Vous pouvez donc embaucher des salariés intérimaires pour : 

  • Remplacer un salarié absent, suspendu, qui travaille temporairement à temps partiel ou qui quitte l’entreprise (solution provisoire avant l’embauche d’un CDD, un CDI ou la suppression définitive du poste)
  • Répondre à l’augmentation d’une charge de travail ponctuelle
  • Assurer l’intérim d’un non salarié du type dirigeant ou profession libérale
  • Gérer une mission temporaire à l’étranger ou réaliser des travaux urgents de mise en sécurité
  • Prendre en charge un projet qui sort des activités habituelles de l’entreprise, un audit par exemple (hors fonction « médecine du travail »)
  • Honorer une commande exceptionnelle à l’export…

🛑 Don’t : recruter en intérim est interdit si ; les missions confiées sont dangereuses, si vous voulez remplacer un salarié en grève ou si vous avez dû mener plusieurs licenciements économiques dans les 6 derniers mois. 

Mieux recruter en intérim : comment bien s’organiser

Avant d’entamer la recherche d’une entreprise de travail temporaire, faites-le point sur vos besoins en personnel. Commencez par déterminer si vous souhaitez recruter en intérim de manière ponctuelle ou régulière. Estimez le nombre d’intérimaires dont vous aurez besoin au mois, à l’année, sur quelle(s) période(s)… Rédigez ensuite les fiches de poste et listez les compétences idéales 🥇 des profils que vous recherchez. 

Vous pouvez ensuite partir en quête de votre agence d’intérim partenaire. Elle peut être spécialisée dans certains corps de métier ou être généraliste comme iziwork. Vous pouvez opter plutôt pour une agence de proximité ou pour des solutions 100% digitalisées. Elles sont moins chères et plus réactives.

iziwork utilise une solution novatrice de recherche et de notation automatisées, suivie d’entretiens individuels menés par nos experts en recrutement et automatisation des tâches. Ceci nous permet de sélectionner les intérimaires les plus pertinents pour chaque offre d’emploi.

Recruter en intérim : que se passe-t-il après l’embauche ?

Les intérimaires sont traités comme des salariés. Vous devez donc les embaucher aux mêmes conditions salariales, assurer leur sécurité et respecter une période d’essai : 2 jours pour une mission d’un mois, 3 jours de 1 à 2 mois, 5 jours pour plus de 2 mois. 

🛑 Don’t : Vous ne pouvez pas employer un intérimaire pour plus de 18 mois selon la loi. Cependant, vous n’êtes  pas dans l’obligation de donner une date de fin (sauf si l’emploi est saisonnier, si le recrutement d’un salarié en CDI à terme est prévu ou si vous remplacez un salarié absent ou un chef d’entreprise).

Au terme de la mission, vous avez deux solutions : 

  • 👎 vous n’embauchez pas l’intérimaire : vous devez dans ce cas lui verser une prime de précarité et une indemnité compensatrice de congés payés.
  • 👍 vous embauchez l’intérimaire : vous n’avez plus qu’à rédiger un contrat de travail officiel, mais sachez qu’il n’y aura pas de période d’essai (l’intérim compte comme telle).

Source :

1 Fed Finance, intérim et recrutement