Categories
Entreprises

L’été et l’intérim : les saisonniers sous les projecteurs

La saison la plus chaude de l’année rime aussi avec un boom dans le secteur, car une partie des saisonniers réalisent leur mission en intérim. Gros plan sur cette période singulière, notamment plébiscitée par les plus jeunes.

Que ce soit à la mer ou à la montagne, dans les villes touristiques ou dans les campagnes appréciées, le besoin d’embaucher des saisonniers est toujours fort. Hôtels, restaurants, services divers liés aux grandes vacances ou encore remplacement de personnes en vacances, notamment dans l’industrie et l’agroalimentaire… En tout, ce sont environ 300.000 personnes qui sont employées chaque année en France en été, dont une partie en contrat d’intérim.

La loi applicable pour les jeunes

Pour un certain nombre de personnes, il s’agit du premier contrat de leur vie et parfois même quand elles sont particulièrement jeunes, le job d’été pouvant être occupé dès l’âge de 14 ans. En revanche, des règles s’appliquent pour les moins de 18 ans. Ils n’ont par exemple pas le droit de faire des heures supplémentaires, le travail se limitant pour eux à huit heures par jour et à 35 heures par semaine. Ils doivent aussi bénéficier de deux jours de repos consécutifs, sauf exception. Ils ne peuvent pas travailler plus de 4h30 sans pause et le travail de nuit n’est pas possible pour eux. Les 14-16 ans n’ont pas le droit de travailler entre 20h et 6h du matin et les 16-18 ans après 22 heures.

💡En 2021, iziwork a accompagné 5517 intérimaires sur des formations dont 2534 jeunes de moins de 26 ans.

Désertification

Cette année, le marché de l’emploi est particulièrement tendu, et cela dans toute l’Europe. Après la crise sanitaire de la Covid-19, le vivier de saisonniers a baissé, notamment à cause des conditions de travail et d’une certaine désertification liée à des objectifs professionnels différents. Ainsi des restaurateurs ou des hôtels manquent de personnel et ne parviennent pas à recruter. Dans le secteur de l’hôtellerie, restauration et tourisme un peu plus de 139.000 postes étaient à pourvoir au 1er trimestre 2022, ce qui est davantage que les années pré-Covid.

En France, les deux régions où l’emploi saisonnier est le plus en demande sont ainsi l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes avec des demandes fortes aussi en Provence-Alpes-Côtes-d’Azur et en Nouvelle-Aquitaine.

Le défi est donc de redonner goût à l’emploi saisonnier, notamment en améliorant les conditions de travail et de rémunération. Chez iziwork, le bien-être des intérimaires est ainsi au centre de nos préoccupations et nous nous intéressons aussi à la politique RSE des entreprises dans lesquelles ils travaillent. Faire en sorte que l’intérim saisonnier fasse partie du Future of Work dont nous sommes partisans.

Categories
Conseils et astuces

5 façons de bien travailler en équipe

Vous êtes intérimaire ou salarié dans une société ? Vous avez envie de participer à l’amélioration des résultats de votre entreprise ? Bien travailler en équipe est l’un des facteurs clés pour construire les fondements solides d’un projet collaboratif. Sans compter que la cohésion d’un groupe génère, en plus, une ambiance positive dans laquelle chacun trouve son épanouissement. Alors, quelles sont les attitudes indispensables pour parvenir à un tel équilibre ? Voici 5 conseils pour vous aider à générer une solidarité sans faille avec vos coéquipiers.

1. Connaître avec précision les tâches à effectuer

Vous venez d’intégrer une nouvelle équipe en tant qu’employé ? Assurez-vous d’avoir compris votre fonction au sein de l’entreprise.

Imaginons que vous soyez intérimaire et que vous veniez de décrocher une nouvelle mission sur iziwork. L’un des rôles du manager de l’entreprise qui vous emploie est de vous fixer des objectifs individuels. Vous ne les avez pas compris ?Ne restez pas dans le flou.

😊N’ayez pas honte de demander des explications aux membres du groupe.  Cela montre que vous avez envie de bien faire votre travail et que vous avez l’esprit d’équipe.

2. Communiquer avec ses collègues

La communication est la clé de voûte qui permet de conserver une cohésion d’équipe au sein d’une entreprise. Ainsi, pour travailler ensemble, chacun doit pouvoir s’exprimer en toute honnêteté. Alors, voici quelques principes de base à respecter afin de savoir bien travailler en équipe.

🌟Pensez tout d’abord à vous conformer aux règles élémentaires de politesse. Si vous ne le faites pas, vous serez vite catalogué par vos collaborateurs ! Ce serait dommage, vous ne croyez pas ?

Pour avoir une relation fluide avec vos collègues, n’hésitez pas à faire preuve de bienveillance. Un sourire, un mot n’ont jamais fait de mal à personne. Intéressez-vous également à eux. Restez toujours agréable et à l’écoute des autres membres de votre équipe.

👉En cas de conflit, adoptez les principes de la communication non violente :

  • Analysez l’origine du litige de façon objective ;
  • Évoquez vos émotions avec la personne concernée au regard de la situation ;
  • Trouvez ensemble une solution constructive.

3. Respecter les autres pour bien travailler en équipe

Pour qu’une équipe réussisse, il est indispensable que le respect soit de mise entre tous les membres. Vous êtes sceptique sur la manière dont vos collaborateurs gèrent un projet ? Ce n’est pas une raison pour les critiquer ! Concrètement, ne vous amusez jamais à juger les compétences ou les outils de vos collègues.

👉Mieux vaut mettre votre ego de côté et ne pas statuer sur le savoir-faire des autres.

👉Ayez plutôt un comportement irréprochable dans le cadre d’un travail collaboratif. Donnez une image positive de vous-même. D’une part,vous permettez à vos coéquipiers d’avancer plus rapidement. D’autre part, vous participez au développement d’un climat de confiance au sein du groupe.

Cerise sur le gâteau, votre bon état d’esprit vous ouvrira bien des portes. C’est peut-être à vous que l’on proposera une mission intérimaire plus longue, voire une embauche à durée indéterminée !

4. Rester transparent en toutes circonstances

👋Dans un groupe de travail, l’honnêteté reste la clé du succès, quoi qu’il arrive.

Vous êtes en désaccord avec l’un de vos partenaires ? Dites-lui calmement, au lieu de tourner autour du pot. Votre opinion doit être prise en compte, au même titre que celle de vos collègues. Le fait de discuter, dès le départ, d’une divergence de point de vue permet de neutraliser les tensions qui pourraient exister. Vous construisez alors des relations de confiance avec les autres employés.

5. Aider vos coéquipiers

L’un de vos collaborateurs vous demande de l’aide, car il manque d’aisance pour réaliser un travail. Évitez de lui répondre une phrase assassine du style “Je n’ai pas le temps.”. Retroussez-vous plutôt les manches et volez à son secours, sans hésiter.

💪C’est, en effet, une excellente occasion pour créer des liens solides avec votre collègue. Par ailleurs, le fait de s’épauler entre équipiers permet de renforcer la cohésion au sein du groupe de travail. Il faut dire que vous n’êtes pas en compétition dans votre équipe. Rappelez-vous que vos tâches tendent vers le même but que celui de vos coéquipiers.

Le succès d’un groupe de travail nécessite, en premier lieu, une excellente communication entre ses membres. Bien sûr, il importe que chacun connaisse son rôle de façon précise. Cela ne suffit pourtant pas, car la répartition des tâches ne doit effectivement pas rester cloisonnée. La coopération entre collègues instaure une atmosphère positive qui est une réelle plus-value pour atteindre les objectifs fixés. Vous l’aurez compris, bien travailler en équipe requiert donc des qualités humaines dont vous êtes certainement dotées. Il vous suffit de les mettre en avant, lors de votre prochaine mission !