Categories
Presse

iziwork sur B SMART – Digitaliser l’intérim

iziwork est une plateforme d’emploi au coeur de la révolution numérique du secteur de l’intérim

Mehdi Tahri

Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, était l’invité d’Aurélie Planeix sur le plateau de B SMART du 15 janvier. Au menu des discussions : le virage numérique pris par les entreprises et les candidats et ses impacts sur l’emploi.

Retrouvez l’intégralité de son intervention dans la vidéo ci-dessus.

Categories
Presse

Le Figaro : La start-up française iziwork lève 35 millions d’euros et va se développer en Europe.

La démocratisation des smartphones à bas prix depuis deux ans a permis à iziwork de bousculer le marché du travail temporaire en France. À travers sa plateforme technologique nourrie d’intelligence artificielle, la start-up française met facilement et rapidement en relation des profils de candidats en intérim face à des offres de missions adaptées. Et vice versa. «Nous transformons l’expérience des candidats intérimaires pour attirer les meilleurs profils», explique Mehdi Tahri, le cofondateur d’iziwork. La société vient de lever 35 millions d’euros auprès de Cathay Innovation et de Bpifrance, argent avec lequel elle compte doubler son équipe de R&D, actuellement composée de 60 ingénieurs expérimentés. La société emploie aujourd’hui 220 salariés permanents.

Lire la suite sur le site du Figaro

Categories
Presse

FrenchWeb : Iziwork lève 35 millions d’euros auprès de Cathay Innovation et Bpifrance

Fondée il y a un peu plus de deux ans par Mehdi Tahri et Alexandre Dardy, la startup Iziwork, une application mobile qui met en relation les entreprises qui embauchent en intérim et des personnes à la recherche de missions, vient de lever 35 millions d’euros auprès de Cathay Innovation et de Bpifrance via son fonds Large Venture. Un tour de table qui porte à 55 millions d’euros les fonds levés par l’entreprise depuis sa création.

Lire la suite sur FrenchWeb

Categories
Presse

MoneyVox : Engouement pour les sociétés d’intérim 100% numériques

Les start-up d’intérim 100% numériques restent encore des Petits Poucets du marché européen de l’emploi temporaire, mais les investisseurs parient sur leur succès, comme en témoignent les levées de fonds en dizaines de millions d’euros que viennent d’annoncer Jobandtalent et Iziwork.
Ces nouveaux acteurs de l’intérim misent sur des logiciels sophistiqués, utilisant l’intelligence artificielle, pour numériser toute leur activité, depuis le recrutement et la mise en correspondance des profils avec les postes disponibles jusqu’à la gestion administrative des missions.

Lire la suite sur le site de MoneyVox

Categories
Presse

Les Echos : Iziwork lève 35 millions d’euros pour digitaliser l’intérim

La jeune pousse française iziwork a créé une plateforme qui facilite la recherche de missions pour les intérimaires. Elle veut profiter de ses nouvelles ressources pour étoffer son pôle de R&D et se lancer dans plusieurs pays européens.

Lire la suite sur le site des Echos

Categories
Presse

L’Usine digitale : La start-up française Iziwork lève 35 millions d’euros pour sa solution dédiée au travail temporaire

S’il fallait un signe que la numérisation du marché du travail se poursuit, ce pourrait être l’annonce de cette levée de fonds de 35 millions d’euros ce 13 janvier. A la manoeuvre de cet investissement se trouvent les fonds Cathay Innovation et Bpifrance via son fond Large Venture. Le bénéficiaire de ce financement ? La start-up française Iziwork, qui se présente comme une entreprise de “travail temporaire en Europe”.

Au cours de l’année 2020, elle assure avoir quadrupler son activité entre les mois d’avril et de décembre. Ainsi, en période de pandémie mondiale et de confinement à répétition, les personnes à la recherche d’un emploi ont beaucoup eu recours aux services numériques d’offres d’emplois temporaires.

Lire la suite sur le site de l’Usine Digitale

Categories
Presse

Maddyness : Iziwork relance son internationalisation avec une levée de 35 millions d’euros

À l’heure où la crise liée au Covid-19 accentue la transformation numérique, les processus RH ne sont pas épargnés. La startup Iziwork, qui a développé une plateforme en ligne à destination des travailleur·euse·s intérimaires, vient de boucler une levée de fonds à hauteur de 35 millions d’euros auprès de Cathay Innovation et Bpifrance via son fonds Large Venture. Une troisième opération qui porte à 55 millions d’euros le total du montant total levé depuis sa création, dont l’objectif est d’accélérer le déploiement de sa solution en France – elle couvrirait actuellement 43 % de la population, selon ses observations – comme à l’international.

Lire la suite sur le site de Maddyness

Categories
Presse

JDN : L’agence d’intérim 100% digitalisée Iziwork lève 35 millions d’euros

35 millions d’euros, c’est le montant levé par Iziwork, start-up française qui digitalise l’intérim, auprès de Cathay Innovation et de Bpifrance via son fonds Large Venture. Le premier est présent au capital de la jeune pousse depuis 2019. Au total, depuis sa création en septembre 2018, Iziwork a levé 55 millions d’euros.

Lire la suite sur le site du JDN

Categories
Entreprises

Réglementation et prix pour recourir à l’interim

Vous désirez recruter un intérimaire, mais ne savez pas exactement à quel prix vous attendre ? Tout d’abord recourir à l’intérim comporte nombreux avantages : souplesse, réactivité, gain de temps, limitation de la masse salariale, etc.  Pourquoi faire appel à un intérimaire et combien ça coûte ? On vous explique tout. 

L’intérim, c’est quoi ? 

D’après Prism’emploi, le travail temporaire consiste pour une agence d’intérim à mettre à disposition, de manière temporaire, un intérimaire auprès d’une entreprise. Un contrat commercial est ensuite signé entre l’agence et l’entreprise. En conséquence, l’agence d’emploi est le seul employeur du salarié intérimaire

Un intérimaire, combien ça coûte ? 

Afin de calculer le coût d’un intérimaire, il est nécessaire de multiplier le salaire de l’intérimaire par le coefficient de délégation. Par exemple, un intérimaire payé 12 euros de l’heure avec un coefficient de délégation de 2 vous coûtera 24 euros. 

Le coefficient délégué par l’agence d’intérim comprend de nombreuses choses : le recrutement, la constitution du dossier et l’entretien, les congés payés, les charges sociales et fiscales, les avantages fiscaux, la visite médicale, les avantages sociaux (mutuelle, CE) etc.

Les prix pratiqués par iziwork défient toute concurrence, le coefficient de délégation se situe entre 1,65 et 1,57 ! 

Pourquoi recourir à l’intérim avec iziwork ?

Un système de recrutement efficace : avec iziwork, 95% des missions sont pourvues en moins de 5 heures. Iziwork dispose d’un vivier de plus de 800 000 candidats. Sa technologie permet une adéquation de plus grande qualité entre le candidat et la mission. 

Des intérimaires fiables et engagés : iziwork a à cœur de faire évoluer les meilleurs profils. Un suivi personnalisé est accordé pour chaque intérimaire. Des formations leur permettent également de monter en compétences. 

Une gestion simplifiée : Finies les heures passées à pointer les heures ou à rédiger les contrats. iziwork, par sa plateforme technologique, dispose d’une automatisation complète des tâches administratives. Du temps gagné également pour l’intérimaire qui peut postuler à des missions sur l’application et a un accès à ses documents. 

Recours à l’intérim économique : la plateforme d’iziwork permet de réduire drastiquement ses coûts de fonctionnement et peut ainsi proposer un service jusqu’à 30% moins cher que la concurrence ! 

Un programme innovateur : le réseau partners est un réseau de proximité d’acteurs autonomes. Les Partners sont des professionnels du recrutement, connaissant les problématiques et les potentialités économiques d’un territoire donné. Les ressources et outils digitaux d’iziwork leur offrent la possibilité de se concentrer uniquement sur les relations commerciales. Ainsi, ils peuvent fournir une qualité de service de haut standard.

Alors qu’attendez pour recruter un intérimaire grâce à iziwork ? 

Categories
Conseils et astuces

Le remboursement des frais de transport en intérim

Vous prenez la voiture pour aller travailler ou peut-être les transports publics ?  D’après un article des Echos, 73% des français utilisent les bus, métros, trains ou encore tramways pour leurs déplacements quotidiens, une augmentation de 10% en 5 ans. Dans cet article, on vous explique tout sur le fonctionnement du remboursement des frais de transport en intérim. 

Le cadre légal 

En vertu de l’article L361-2, l’employeur « prend en charge, dans une proportion et des conditions déterminées par voie réglementaire, le prix des titres d’abonnements souscrits par ses salariés pour leurs déplacements entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail accomplis au moyen de transports publics de personnes ou de services publics de location de vélos ». 

Les employés comme les intérimaires peuvent ainsi bénéficier du remboursement des frais de transport.

Les transports publics ? 

Les abonnements pris en charge sont les suivants : 

  • Les abonnements annuels, mensuels et hebdomadaires de la SNCF, RATP ou encore des entreprises de transport public locales (Stan à Nancy, CTS à Strasbourg, TCL à Lyon etc…). 
  • Les abonnements aux services publics de location de vélos sont également pris en charge comme par exemple le Vélib’ à Paris. 

Cependant, il est nécessaire de préciser que les pass 1 jour et les tickets à l’unité ne sont pas pris en compte pour le remboursement des frais de transport. 

Comment se faire rembourser ? 

Pour être remboursé, vous devez fournir à votre employeur une copie de votre abonnement de transport. Vous pourrez ainsi recevoir un remboursement dès le mois suivant. 

Et si je prends ma voiture ? 

Deux cas vous permettent de recevoir une indemnisation si vous prenez votre voiture pour aller travailler : 

  • Vos horaires de travail ne vous permettent d’utiliser les transports publics
  • Votre zone de travail et/ou d’habitation ne vous permettent pas d’utiliser les transports publics. 

Si vous êtes concernés par un de ces deux cas, vous devrez vous rapprocher de votre employeur pour demander une indemnisation.

Trouver une mission près de chez vous avec iziwork 

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement de remboursement des frais transports, vous pouvez trouver une mission d’intérim en toute tranquillité ! iziwork est la plateforme digitale qui en deux clics vous trouve un job. Alors n’hésitez plus à nous rejoindre, des milliers d’offres d’emploi sont disponibles sur l’application iziwork.