Categories
Presse

Tournage avec TF1 : les coulisses des reportages pour le JT

Iziwork a eu le privilège de passer au célèbre 20h de TF1 ! Le monde du petit écran, malgré son apparente proximité dans chaque foyer, peut paraître souvent bien lointain. Avec ce retour sur cette expérience inédite, vous pourrez même dire que vous y étiez ! On vous emmène derrière les caméras avec Jennifer Deu, responsable de la communication. 

Bonjour Jennifer, peux-tu revenir sur cette semaine forte en émotions ? 

« Forte en émotions ? C’est le cas de le dire ! Commençons par le commencement, TF1 nous a contactés en début de semaine pour faire un sujet sur l’adaptation d’iziwork aux nouvelles mesures sanitaires. Les journalistes étaient très intéressés par notre modèle. L’objectif de ces deux jours de tournage était de démontrer l’adaptation rapide de ces mesures tant chez nos clients qu’en interne. Un challenge qu’on s’est empressé de relever et qui a commencé mercredi à l’aurore, gare du Nord avec Mehdi Tahri, le co-fondateur. Destination Dourges, dans le Pas-de-Calais, nous sommes arrivés dans la matinée chez notre client Sed Logistique où nous avons rejoint Stéphane Lefebvre, directeur général, et les équipes de TF1. » 

Qu’avez-vous fait ? 

« Stéphane Lefevre nous a présenté l’entreprise puis nous avons fait un tour de l’entrepôt. Débrief avec l’équipe de TF1 et nous avons attaqué avec l’interview de Mehdi. Quelques prises et le tour est joué, Mehdi est un excellent orateur. Les journalistes sont restés environ 2 heures ! » 

Comment se passe le tournage du coup ? 

« En fait, le cadreur prend énormément de « rushes » afin de disposer d’une multitude d’éléments qui sont nécessaires pour le montage. Cela peut passer par des scènes d’ambiance : filmer les personnes en train de travailler, les paysages ou encore par des interviews. L’objectif pour eux est d’avoir un contenu de qualité et diversifié afin de choisir ce qui leur semble le plus intéressant. Par exemple, trois de nos intérimaires sont passés devant les caméras : Stéphanie Buirette, Sébastien Delporte et Héléna Pawlak. 

Et ils sont passés tous les trois au JT ? 

« Seulement Stéphanie ! D’ailleurs j’étais très heureuse car c’est vraiment une femme formidable. Dotée d’une énergie sans pareille, elle a une quarantaine d’années et utilise l’application iziwork comme si elle l’avait toujours eue en main. Je trouve ça  très positif de la voir à l’écran parce que cela démontre que notre application est faite pour tout le monde, sans aucune distinction. Et pour moi, c’est très important ! 

Ou étais-tu à 20h ? 

« J’étais chez moi à Paris, sur le canapé. J’étais un peu anxieuse de voir le résultat. Puis vers 20h30, Mehdi était à l’écran ! Le client SeD Logistique et Stéphanie sont également passés pendant quelques secondes. Une opération bien ficelée, tout le monde était super heureux et c’est le plus important ! ». 

Après cette journée à courir partout, tu as dû bien dormir ! 

« On ne peut mieux ! Mais c’était de la bonne fatigue et j’aime ça ! Très heureuse du reportage du jour et surtout impatiente de démarrer cette deuxième journée pleine de promesses ! 

Rebelote ainsi le lendemain ? Peux tu nous raconter ? 

« Après la première partie tournée sur le terrain, l’idée pour les journalistes était de découvrir l’intérieur de la machine. Dans le cadre de l’allocution présidentielle prévue le soir même, la thématique du sujet allait se porter sur  « l’adaptation des entreprises aux nouvelles mesures sanitaires et le recours au télétravail ». On a réussi en très peu de temps à réagir pour les accueillir au mieux et à préparer les collaborateurs qu’ils allaient être interviewés. ». 

Préparer les collaborateurs ?

« Oui parce que c’est un exercice extrêmement difficile. Tout le monde a les yeux braqués sur vous puis on perd très rapidement ses mots avec la pression de la caméra. Mehdi a l’habitude mais pour Elisa, Sales Manager, et Martin, VP Product, c’était une première ! ». 

Et alors, comment se sont-ils débrouillés ? 

« Franchement ? Ils ont été excellents, à l’aise devant la caméra et très ouverts à l’exercice. C’était les deux bonnes personnes à interviewer. Martin est un des architectes de notre plateforme technique. L’équipe produit et tech représentent véritablement le cœur d’iziwork. En outre, c’est grâce à cette plateforme que notre produit est différenciant et qui nous permet aujourd’hui d’être réactifs. Elisa, quant à elle, est maître de la relation client. Avec son équipe, ils ont beaucoup appris de ce dernier confinement afin de fournir un service irréprochable. Puis Mehdi, comme à l’accoutumée, a été très efficace et naturel. Il croit vraiment à la « technologie au service de l’emploi » ce n’est pas qu’un slogan, c’est notre colonne vertébrale ! ».

Comment iziwork va naviguer à travers cette crise ? 

« Notre modèle est ultra pertinent afin de faire face aux problèmes aujourd’hui. J’irai même plus loin que cela, c’est simplement le futur. Nous n’avons pas le choix d’aller vers cette digitalisation. Mehdi et Alexandre ont vu ça avant tout le monde ! ».

Que retiens-tu de cette semaine… mouvementée ? 

« C’était une vraie expérience d’organiser ces deux JT en quelques jours mais je retiens surtout la mobilisation de toutes les équipes ! La réactivité, l’agilité et l’abnégation de chaque collaborateur laissent présager de grandes choses pour les années à venir. La plus belle page reste à écrire ! ».

Retrouvez nos deux reportages : 

Categories
Presse

iziwork reste mobilisé contre le Covid

Retour en images sur notre passage sur TF1 juste après l’allocution du Président.

iziwork, fort de sa technologie, est outillé au mieux en ces temps difficiles. Recrutement à distance, processus administratif 100% dématérialisé, réactivité accrue : nous mettons tout en œuvre pour répondre aux besoins de nos intérimaires, de nos clients et de nos partners.

Comme exprimé par Elisa Hurand, Martin Pannier et Mehdi Tahri hier soir lors du JT, toutes les équipes d’iziwork sont prêtes !

Nous restons mobilisés à 100% !

Des questions ? Contactez-nous !

Categories
Presse

iziwork était devant les caméras de TF1 lors du JT de 20h !

Malgré la pandémie, de nombreux secteurs continuent à recruter !

Mehdi Tahri a ainsi pu apporter toute son expertise sur l’évolution du marché de l’emploi. Pour bon nombre d’entreprises, les fêtes de fin d’année vont entraîner un doublement des effectifs.

iziwork s’engage auprès de ses clients à fournir un service de qualité et efficace afin de répondre à leurs besoins !
Qu’attendez-vous pour rejoindre l’aventure iziwork ?

Un grand merci à Stéphane Lefebvre d’avoir accepté ce tournage chez SeD Logistique !

Categories
Presse

Toulemploi – Envie de rejoindre la révolution numérique en Occitanie ?

La ville rose parle de nous !

Medhi Tahri s’est entretenu avec Ingrid Lemelle pour le média Toulemploi, il a ainsi pu revenir sur la raison d’être d’iziwork et ses ambitions en Occitanie. Afin de s’implanter davantage dans la région, iziwork recherche entre 30 et 50 partners !

iziwork compte aujourd’hui plus de 150 collaborateurs et affiche une croissance annuelle avoisinant les 300% ! La révolution numérique du marché du travail temporaire continue son extension.

Retrouvez l’article complet en cliquant ici.

Categories
Presse

Maddyness – L’internationalisation des startups, contrariée mais pas arrêtée par le coronavirus

iziwork est dans Maddyness !

La crise économique causée par le covid a durement frappé nos économies. Mais les startups innovantes comme iziwork ont su tirer leur épingle du jeu et transformer ce défi en une opportunité pour se développer à l’international. Comment se sont-elles adaptées à ce nouvelle environnement ?

Découvrez l’article complet sur le site de Maddyness !

Categories
Presse

iziwork sur B SMART – Les outils numériques pour le recrutement

On est aujourd’hui à l’aube d’une transformation positive majeure de tout le secteur des services RH.

Mehdi Tahri


Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, était l’invité de Delphine Sabattier sur le plateau de BSMART.
Dans cette interview : comment la tech révolutionne-t-elle le secteur du recrutement ? Comment sera impacté notre rapport à l’emploi ? Que peut l’IA pour fluidifier le marché du travail ?

Categories
Presse

iziwork sur B SMART – La transformation numérique du secteur du travail

Les travailleurs sont extrêmement bien équipés en nouvelles technologies.

Mehdi Tahri

Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, était l’invité de Delphine Sabattier sur le plateau de BSMART.
Dans cette vidéo : comment le numérique a-t-il bouleversé les usages pour les travailleurs et les recruteurs ?

Categories
Presse

Mehdi Tahri est sur Objectif Croissance de BFM Business

Mehdi Tahri était sur Objectif Croissance sur BFM Business le 28/07, interviewé par Jeanne Baron. Au programme de l’entretien : la technologie pour faciliter l’accès à l’emploi, l’intelligence artificielle pour faciliter le travail des recruteurs, l’innovation technologique facilitée par le CIR, et la croissance du réseau iziwork Partners.

Retrouvez également la vidéo sur le site de BFM Business.

Categories
Presse

Diversité dans la French Tech : tirons les leçons du malaise américain

Retrouvez l’intégralité de la tribune de Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, sur le site internet du Parisien.

« Diversité. Alors que le mouvement Black Lives Matter ébranle aujourd’hui la Silicon Valley comme le reste des Etats-Unis, la French Tech est restée relativement silencieuse sur ces questions de diversité et de discrimination. Pourtant, il suffit de participer aux événements de France digitale pour constater que l’homogénéité ethnique et culturelle des startuppeurs et investisseurs est probablement plus marquée encore qu’outre-Atlantique.

Je suis un entrepreneur français, d’origine marocaine et espagnole, et j’ai cofondé la start-up technologique Iziwork, qui a levé 27 millions d’euros (M€) pour améliorer l’expérience du travail temporaire. Naturellement, cette cause m’est particulièrement chère et je crois qu’il est temps d’ouvrir les yeux. Parmi les dirigeants de start-up françaises ayant levé plus de 20 M€, les personnes issues de l’immigration africaine ou asiatique — même de troisième génération — se comptent au mieux sur les doigts d’une main. Evidemment, cette situation n’est pas spécifique aux jeunes entreprises innovantes. Au sein du classement Fortune 500 (NDLR : classement des 500 premières entreprises américaines, selon leur chiffre d’affaires), actuellement décrié pour son manque de diversité, on compte 4 PDG afro-américains, 16 d’origine asiatique et 11 d’origine hispanique. En France, le CAC 40 est moins représentatif encore de la diversité française puisque aucun PDG d’origine africaine ou asiatique n’y figure, à l’exception de Lakshmi Mittal qui s’y est imposé lors du rachat d’Arcelor par Mittal Steel Company.

Aujourd’hui, la French Tech a l’opportunité de montrer la voie. Les start-up sont la figure de proue de l’innovation : elles ont l’agilité nécessaire pour adapter rapidement leurs organisations aux modèles les plus efficaces. Or, au-delà de l’injustice évidente qu’engendre la discrimination ethnique, se priver des talents issus de la diversité est une source d’inefficacité majeure. Une étude de McKinsey & Company, publiée en 2017, a démontré la corrélation statistiquement significative entre la diversité ethnique et culturelle des entreprises et leur surperformance économique.

Concrètement, le changement commence par un audit sans complaisance. Nous devons briser les tabous à ce sujet : on ne peut résoudre un problème sans le connaître et la question des statistiques ethniques doit, à mon sens, être posée. Il est également nécessaire d’inclure de façon explicite et assumée la diversité au sein des valeurs des organisations, et de se montrer intransigeant envers les comportements discriminatoires, même les plus anodins. Par ailleurs, nous devons nous attaquer dès le plus jeune âge aux racines de ce manque de diversité et au conditionnement autolimitant des enfants de minorités ethniques. Je crois en particulier que les entrepreneurs issus de ces minorités ont un rôle important à jouer en prenant la parole. Ils incarnent des figures de référence et ont la capacité d’insuffler les vocations d’excellence de demain.

Il est aujourd’hui essentiel que l’ensemble de l’écosystème French Tech se mobilise sur cette question de diversité ethnique et culturelle. Certes, comme beaucoup l’ont fait remarquer récemment, la situation en France n’est pas celle des Etats-Unis. Néanmoins, la fracture profonde que vit aujourd’hui la société américaine doit nous servir d’avertissement. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour agir. »

Categories
Presse

iziwork Partners : l’interview dans Challenges

Mehdi Tahri, co-fondateur d’iziwork, et Benoît Kallel, ancien responsable chez Adéquat, sont interviewés par Challenges sur le succès du lancement du programme iziwork Partners.

Début juillet 2020, le programme a déjà réuni plus de 100 Partners répartis sur toute la France, qui ont pu créer leur propre agence d’intérim afin de répondre au mieux aux besoins de leurs clients.Retrouvez l’intégralité de leurs échanges sur le site de Challenges.

Vous souhaitez participer à l’aventure iziwork Partners ? Contactez nos équipes en cliquant sur le lien ci-dessous.