Categories
Ressources

Enquête : le top 10 des employeurs en intérim

Le dernier baromètre iziwork livre des informations clés sur les secteurs et les entreprises préférés des intérimaires. Ces résultats s’appuient sur l’analyse des réponses formulées dans le cadre d’un sondage réalisé entre le 15 et le 24 décembre 2019, auprès de 84 000 intérimaires partout en France. C’est dans une logique worker centric, qui fait la fierté d’iziwork, que le leader digital de l’intérim a désiré laisser la parole à ses iziworkers.

Laisser la parole aux intérimaires : une logique worker centric

Dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre, les entreprises s’intéressent davantage aux attentes et aux besoins des travailleurs. Alors que 300 000 offres d’emplois ne sont pas pourvues actuellement en France, des régions souffrent plus que d’autres de la faiblesse de la demande. Afin d’enrayer ce phénomène et d’attirer davantage de travailleurs, les agences d’intérim suivent la tendance et place l’intérimaire au centre de toutes les attentions. Avec plus de 800 000 travailleurs temporaires en 2019, l’intérim possède un vivier dynamique de main d’oeuvre qu’il se doit de fidéliser, afin de développer son attractivité. Pour mieux les comprendre, iziwork a décidé de laisser la parole aux intérimaires.

Cette démarche worker centric n’est pas isolée. Elle est un outil supplémentaire permettant à iziwork de placer les iziworkers au coeur de son projet. L’agence d’intérim en ligne a déjà mis en place de nombreux services du programme de fidélité pensés pour les intérimaires : CET, acomptes, coaching personnalisé, etc. La logique worker centric, l’origine du succès d’iziwork ?

Quels sont les objectifs de l’enquête ?

En laissant la parole à 84 000 intérimaires, iziwork entend cerner les goûts, les attentes et les besoins des travailleurs temporaires, quels que soient leur région d’origine ou leur lieu de vie. Habitants d’une grande métropole, d’une zone périurbaine ou d’une ville moyenne, jeunes sans diplômes, retraités ou travailleurs qualifiés, hommes ou femmes, toutes les catégories d’intérimaires se sont exprimées. À côté de ce sondage, les équipes d’iziwork ont contacté les répondants par téléphone, afin de compléter et préciser les résultats.

Quels objectifs ? Les dix questions posées avaient pour but de connaître les entreprises préférées des travailleurs temporaires, en dehors de leur entreprise actuelle. Réaliser un classement des lauréats n’a de sens que si l’on comprend les raisons qui ont motivé les choix effectués par les intérimaires. Quels sont les avantages recherchés dans les missions ? Qu’attendent les travailleurs de l’entreprise utilisatrice ? 

Les résultats de l’enquête : la victoire du retail !

Les résultats du sondage iziwork sont formels, le retail est le grand vainqueur ! Voici le classement réalisé grâce aux données collectées :

  1. Carrefour,
  2. Amazon,
  3. Auchan,
  4. SNCF,
  5. La Poste,
  6. Fnac Darty,
  7. RATP,
  8. Renault,
  9. Lidl,
  10. EDF.

En région, on retrouve également sur le podium au moins une entreprise de commerce de détail. Les particularités propres à chaque zone d’emploi, et notamment l’implantation et le rayonnement de grosses entreprises locales, expliquent les différences existantes entre les ensembles de résultats analysés pour trois régions précises.

Pour la région Rhônes-Alpes, le podium est occupé par :

  1. Carrefour,
  2. Renault,
  3. Sanofi.

Pour la région la région Hauts-de-France :

  1. Auchan,
  2. Amazon,
  3. Décathlon.

La région parisienne a été découpée en quatre zones pour les besoins du sondage. Pour trois d’entre elles, Carrefour et Amazon arrivent en tête du classement. Pour la quatrième zone, les lauréats sont Auchan et Renault.

De manière générale, on observe que les grandes entreprises sont fortement représentées dans les résultats. La plupart emploient en effet entre 50 000 et 110 000 salariés. Lidl, Fnac Darty et Amazon font exception en la matière. Qu’est-ce qui explique la présence de ces entreprises dans le top 10 ?  

Quels sont les avantages que recherchent les intérimaires ?

Deux arguments principaux sont avancés par les intérimaires lors des entretiens téléphoniques menés par les équipes d’iziwork, afin d’expliquer leur choix :

  • l’absence de demande de qualification particulière pour travailler dans les entreprises de retail ;
  • les pointes d’activité que connaissent ces entreprises facilitent le recrutement de travailleurs (vacances, soldes, fêtes de fin d’année, etc.). 

D’autres raisons sont par ailleurs données, témoignant du poids des avantages proposés par l’entreprise dans le choix de missions opérés par les intérimaires. 76 % des éléments jugés attractifs par les travailleurs ne sont pas d’ordre financier

  • la bonne ambiance ;
  • la possibilité d’être embauché en CDI à la suite de la mission ;
  • les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise ;
  • l’acquisition de compétences ;
  • la flexibilité des horaires ;
  • la possibilité d’effectuer des heures supplémentaires ;
  • l’absence de délai de carence entre les missions ;
  • la possibilité de travailler les dimanches ;
  • la bienveillance des équipes, notamment dans le choix des jours de congés ;
  • les primes ;
  • les paniers repas ;
  • les tickets restaurants ;
  • les pauses rémunérées ;
  • les formations, etc.

Quels enseignements tirer de ce sondage ?

Dans un contexte économique où l’offre d’emploi est plus importante que la demande dans certains secteurs d’activité, les entreprises doivent savoir séduire les travailleurs, et surtout les retenir. Les intérimaires ne doivent pas être en reste, car ils représentent un vivier de main d’oeuvre particulièrement important. S’il est judicieux pour les entreprises de proposer des avantages en nature, elles doivent avant tout comprendre que la grande majorité des intérimaires n’effectuent pas leurs missions en consommateur d’avantages. La plupart d’entre eux choisissent en effet l’intérim comme tremplin vers une situation professionnelle plus pérenne. Ils cherchent en premier lieu à développer des compétences et à faire leurs preuves, et s’intéressent dans un second temps aux primes ou aux paniers repas.

Quelles pistes d’amélioration pour les entreprises ?

Si vous désirez renforcer votre attractivité, pensez dans une logique worker centric et essayez de travailler sur ces points :

  • l’ambiance de travail : créez des espaces qui favorisent les échanges et le bien-être (salles de détente), mettez en place des événements qui fédèrent les équipes ;
  • la motivation : cherchez à fidéliser vos travailleurs et à renforcer leur engagement en stimulant la motivation (primes d’assiduité, jeux-concours, etc.), mettez en place des formations, laissez des perspectives d’embauche en CDI ;
  • la bienveillance des managers : ils doivent aider les intérimaires à progresser et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, sans pression ni remarques dépréciatives ;
  • la flexibilité : les contraintes professionnelles et personnelles des travailleurs doivent pouvoir se combiner naturellement, sans que les unes ne priment sur les autres.

Et vous, que mettez-vous en place dans votre entreprise pour attirer et fidéliser les travailleurs ? Si vous peinez à trouver des réponses, iziwork peut vous accompagner dans votre réflexion et vous aider à mettre en place des solutions adaptées à votre secteur et à votre région. Contactez-nous !

Categories
Ressources

Enquête : crise et reprise post-COVID19

Quel sera l’impact de la crise sur notre économie ? Comment les entreprises envisagent-elles l’avenir ? Quelles actions vont-elles mettre en place ? Pour répondre à ces questions, iziwork a lancé une grande enquête auprès des entreprises de tous les secteurs. Plus de 300 entreprises, PME et grands groupes, ont partagé leur vision et nous ont permis de dresser un portrait d’un monde post-COVID19 .

Vous pouvez télécharger ici les résultats de l’enquête.

Bonne lecture !