Categories
Conseils et astuces

CDD ou intérim : comment choisir ?

CDD ou intérim : comment savoir ce qui vous correspond le mieux ?

Vous recherchez un emploi temporaire, alliant flexibilité et avantages salariaux, mais vous hésitez : CDD ou intérim ? Pour faire votre choix, il est important d’avoir toutes les données en main et de bien comprendre ce qui se cache derrière chacun des contrats. S’ils se se ressemblent sur de nombreux points, certaines différences peuvent vous amener à pencher pour le CDD (contrat à durée déterminée) ou pour le contrat d’intérim. Passons ces contrats de travail à la loupe.

Quels sont les points communs entre le CDD et l’intérim ?

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? En vous tournant vers des agences d’emploi, vous trouverez des offres d’emploi en CDD ou en contrat d’intérim. Souvent confondus, ces deux contrats de travail de temporaires possèdent de nombreux points communs :

  1. Ils ne peuvent avoir pour objectif de pourvoir durablement un emploi, lié à activité normale et permanente de l’entreprise.
  2. Ils reposent sur des règles identiques de calcul de la rémunération et des congés payés.
  3. Ils donnent droit à la prime de précarité.
  4. Ils donnent accès aux équipements collectifs.
  5. Ils reposent sur les mêmes règles d’hygiène et de sécurité.
  6. Ils suivent des règles identiques concernant la durée du contrat. En effet, la durée autorisée est de 18 mois maximum, en temps normal, et jusqu’à 36 mois maximum, en cas de recrutement d’un senior.
  7. Ils doivent suivre les mêmes règles quant à la durée du délai de carence entre deux contrats.

Quelles sont les différences essentielles entre le CDD et l’intérim ?

A côté de nombreux différence essentielles entre le CDD et l’intérim A côté des nombreux points communs, il existe des différences entre le CDD et l’intérim :

  1. L’identité de l’employeur (l’entreprise de travail temporaire pour l’intérimaire, l’entreprise pour le salarié en CDD) ;
  2. La durée de la période d’essai : la plus courte en matière d’intérim ;
  3. Le degré de souplesse, notamment sur la durée du contrat ;
  4. L’accès à certains avantages financiers ou en nature ;
  5. Les conditions de rupture anticipée.

Entrons dans le détail.

Pourquoi choisir l’intérim ?

Il existe de nombreuses raisons de préférer effectuer une missions d’intérim plutôt que de signer un CDD. Que vous signiez votre contrat de travail temporaire avec iziwork ou avec un autre d’emploi, les caractéristiques propres au contrat d’intérim sont identiques.

La diversification des expériences professionnelles

Travailler en intérim a l’immense avantage de permettre aux intérimaires d’évoluer dans des secteurs très divers, pour des entreprises différentes. Cela permet au travailleur temporaire de s’essayer à plusieurs métiers dans des cadres et des conditions variés, lui donnant une connaissance plus solide du monde professionnel.

La souplesse du contrat d’intérim

La durée minimale d’un contrat d’intérim est d’un journée. Par conséquent, l’intérim offre d’avantage de souplesse et de flexibilité pour le travailleur temporaire. En revanche, le CDD à objet précis est conclu pour une durée minimale de 18 mois.

L’impossibilité d’une rupture anticipée justifiée

L’entreprise peut mettre un terme au CDD :

  • pour inaptitude, à condition de justifier son choix ;
  • ou en accord avec le salarié.

Au contraire, dans le cadre d’un contrat d’intérim, l’intérimaire est liée à l’ETT et non à l’entreprise. Par conséquent, de même façon justifiée, l’entreprise ne peut mettre terme à la mission d’intérim de son propre chef, de façon anticipée.

Un accès plus simple à la formation

Lorsque vous êtes liés à une agence d’emploi, vous pouvez demander à faire des formations en lien avec votre projet professionnel.

Pourquoi choisir le CDD ?

Le terme du contrat n’est pas modulable

Dans le cadre d’un CDD, qui est donc un contrat durée déterminée, le terme ne peut être modulé, sauf pour un contrat conclu pour remplacer un salarié absent. Au contraire, dans le cas d’une signature de contrat d’intérim, le terme peut évoluer en fonction des besoins de l’entreprise utilisatrice, dans une certaine limite :

  • un à cinq jours de moins (mais pas plus de dix jours de moins) ;
  • un à cinq jours de plus (dans la limite de la durée maximale de travail) ;
  • deux jours de plus ou de moins (pour les missions inférieures à dix jours).

Les avantages financiers et en nature sont intéressants

Un salarié embauché en CDD en tant que salarié de l’entreprise, a droit, sous conditions, de bénéficier de la participation et de l’intéressement. Il pourra également, s’il le souhaite, souscrire à une mutuelle d’entreprise et de profiter d’avantages en nature, comme les tickets restaurants. Au contraire, le travailleur intérimaire n’y a pas droit. Dans le cadre d’un contrat d’intérim, l’intérimaire est employé par l’ETT, non par l’entreprise utilisatrice. Par conséquent, il ne fait pas partie intégrante de celle-ci. Sauf dispositions spécifiques de la convention collective, il n’a droit donc à aucun avantage.

La période d’essai est plus longue

En signant un CDD, la durée de la période d’essai est plus longue et se calcule ainsi :

  • pour une durée inférieure à six mois : un jour par semaine (dans la limite de deux semaines) ;
  • pour une durée supérieure à six mois : une mois.

Au contraire, avec un contrat d’intérim, la durée de la période d’essai est plus courte et dépend de la durée de la mission :

  • pour une durée inférieure à un mois : deux jours ;
  • pour une durée comprise entre un et deux mois : trois jours ;
  • pour une durée supérieure à deux mois : cinq jours.

La conversion vers un CDI est facilitée

En CDD ou en contrat d’intérim, un salarié fiable et efficace peut se voir offrir l’opportunité d’être engagé en CDI (contrat à durée indéterminée). Toutefois, la conversion est plus simple pour un salarié en CDD, qui est déjà sous contrat avec l’entreprise, que pour une intérimaire qui est liée à l’ETT par son contrat de mission.

Autre avantage du CDD, en cas de transition vers un CDI, l’ancienneté dans la société est intégralement conservée. Au contraire, à la suite d’un contrat de travail temporaire, l’ancienneté n’est conservée que dans la limité de trois mois.

Les objets des CDD sont plus variés

Alors que certains objets sont interdits pour un contrat d’intérim, ils sont autorisés pour un CDD :

  • contrats de qualification, contrats seniors, etc… (contrats “politique de l’emploi”) ;
  • contrats de vendanges ;
  • contrats de remplacement d’un médecin de travail ;
  • contrats comprenant un complément de formation professionnelles.

Pourquoi choisir iziwork ?

Avec iziwork, vous pouvez trouver la mission d’intérim qui vous correspond, grâce au service entièrement digitalisé de la plateforme d’intérim, qui met en lien votre profil avec une offre d’emploi adaptée. iziwork peut également vous proposer des CDD, en fonction des besoins des entreprises.Inscrivez-vous et signez un CDD ou un contrat d’intérim simplement et rapidement avec iziwork !